PURPLE DAY
Notre objectif : 600 000 € pour 600 000 patients
35 068 € déjà collectés contre l’épilepsie, merci.
269 donateurs
6%
600 000 €
Je fais un don

L’actualité

Nos actualités

Covid-19 et épilepsie: conseils généraux

22/04/2020
Information Covid19 et épilepsie

Le réseau de référence européen sur l’épilepsie EpiCARE a récemment publié des conseils généraux pour les patients souffrant d’épilepsie:

1.1. COVID-19/ CONSEILS GÉNÉRAUX POUR LES PERSONNES SOUFFRANT D'ÉPILEPSIE

Conseils publiés le 30 mars 2020 par le comité de pilotage du Réseau de Référence Européen – EpiCARE (traduction française)

  • N'arrêtez jamais votre traitement antiépileptique sans l'avis médical d'un neurologue pour adultes ou pour enfants.
  • Les familles et les patients doivent éviter de se présenter aux urgences et comprendre qu'il peut être conseillé de reporter toutes les visites à l'hôpital, sauf en cas d'absolue nécessité, afin d'éviter le risque d'infection. Si nécessaire, appelez votre médecin de famille ou votre spécialiste de l'épilepsie.
  • Les personnes souffrant d'épilepsie ne sont pas plus susceptibles d'être infectées par le virus. Actuellement, il n'existe aucune information indiquant que les personnes épileptiques sont plus gravement touchées par le COVID-19 que les personnes sans problème de santé. Nous n'avons aucune raison de croire que cela pourrait être le cas.
  • Nous n'avons aucune preuve que le coronavirus puisse déclencher des crises chez les personnes épileptiques.
  • Certaines formes très rares d'épilepsie (Rasmussen ; Electrical Status Epilepticus in Sleep) parfois traitées avec des médicaments qui affectent également leur système immunitaire (par exemple, l'ACTH, les stéroïdes, les immunothérapies) peuvent être plus à risque de développer des symptômes plus sévères avec les maladies virales. Toutefois, ces médicaments ne doivent pas être interrompus. Un respect rigoureux des mesures supplémentaires de distanciation sociale devrait être suffisant. Si vous êtes inquiet, appelez votre spécialiste de l'épilepsie.
  • Pour certains syndromes épileptiques, où les crises peuvent être provoquées par la fièvre, les précautions habituelles doivent être prises. Le paracétamol peut être utilisé – il a été suggéré que l'ibuprofène peut faciliter ou aggraver l'infection par un coronavirus, et bien qu'il n'y ait pas de preuve évidente que cela soit vrai, il peut être prudent de l'éviter jusqu'à ce que des données supplémentaires soient disponibles.
  • Les personnes souffrant d'épilepsie peuvent avoir d'autres problèmes médicaux qui pourraient les exposer à un risque plus élevé de développer des symptômes plus graves avec COVID-19. Par exemple, les personnes à mobilité réduite, les personnes souffrant de troubles respiratoires (y compris l'asthme), le diabète, l'hypertension, les maladies cardiaques graves, la diminution de la fonction immunitaire due à des affections sous-jacentes ou à un traitement médicamenteux, l'obésité et le vieillissement.
  • Si vous souffrez d'une crise prolongée à domicile, n'hésitez pas à utiliser des médicaments de secours d'urgence plus tôt que d'habitude (par exemple, après 2 à 3 minutes d'une crise tonico-clonique en cours).
  • Si des changements dans la manifestation des crises se produisent, pensez à faire une vidéo et demandez une téléconsultation.
  • Un EEG ne doit être effectué que s'il est jugé indispensable par un spécialiste de l'épilepsie.
  • Conservez une liste des médicaments antiépileptiques que vous prenez (y compris les détails sur la dose quotidienne et les modalités d'administration). Transmettez systématiquement cette liste au médecin que vous pourriez consulter. Certains antiviraux et autres médicaments peuvent interagir avec un médicament antiépileptique, réduisant son efficacité ou entraînant des effets indésirables.  
  • Actuellement, il n'y a pas de signes de pénurie d'approvisionnement en médicaments antiépileptiques au-delà des situations propres à chaque pays. Toutefois, en raison des politiques de confinement actuelles, assurez un approvisionnement régulier en médicaments, n'attendez pas le dernier jour pour vous rendre chez votre pharmacien. Le stockage de médicaments doit être découragé.
  • Plus que jamais, veillez à prendre vos médicaments anti-convulsifs régulièrement et à ne pas en oublier les prises. Veillez également à conserver un mode de vie sain et à éviter les facteurs, tels que le manque de sommeil, qui peuvent faciliter l'apparition ou la récurrence des crises.
  • Si vous vous apprêtiez à arrêter un médicament antiépileptique, vous devriez reporter cette décision et demander conseil à un spécialiste de l'épilepsie. Si vous êtes en train de changer votre médication, veuillez également consulter votre médecin afin de déterminer si ces changements doivent être revus ou reportées. Ces recommandations ont pour but de minimiser le risque d'aggravation de vos crises à un moment où la disponibilité des services médicaux peut être réduite.
  • Si vous vivez seul, maintenez un contact régulier avec un membre de votre famille, un ami ou mieux encore, avec un voisin plusieurs fois par jour.
  • Si vous souffrez d'anxiété et/ou de dépression, appelez si nécessaire votre médecin et/ou un neuropsychologue ou un psychiatre.
  • Les enfants qui prennent du méthylphénidate pour un Trouble de Déficit de l'Attention/Hyperactivité (TDAH) ne doivent pas interrompre leur traitement pendant le confinement.

Contact : Si vous avez besoin de conseils médicaux urgents et que vous souhaitez que nous communiquions votre demande à un membre du Réseau Européen de Référence pour les Epilepsies Rares et Complexes –EpiCARE- de votre pays, vous pouvez écrire à notre Infirmière Coordinatrice pour l'Epilepsie : ghe.epicare.coordination@chu-lyon.fr . Indiquez l'âge du patient et résumez en 5 à 10 lignes maximum, le problème urgent que vous avez.

Compte tenu des priorités auxquelles toutes les équipes médicales sont confrontées pendant la crise pandémique actuelle, seules les urgences médicales seront traitées.

Veuillez vous référer aux sources officielles lorsque vous cherchez des informations. Ne croyez pas et évitez de diffuser les fausses informations.

WHO: https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019

ILAE: https://www.ilae.org/patient-care/covid-19-and-epilepsy/covid-19-and-epilepsy

EPNS: https://www.epns.info/covid-19-and-neurological-disorders/

NHS: www.nhs.uk/conditions/coronavirus-covid-19/

LICE: https://www.lice.it/pdf/vademecum_coronavirus.pdf

LFCE: https://www.epilepsie-info.fr

>> Télécharger les conseils généraux sous format PDF