Notre soutien à la recherche

La recherche médico-sociale

L’approche neuropsychologique est devenu indispensable pour une meilleure évaluation et réhabilitation des troubles cognitifs associés à l’épilepsie chez l’enfant. Ainsi les travaux récents dans ce domaine ont montré que la gaucherie est sur-représentée dans la population des épilepsies graves où elle atteint près de 20% des patients. De même, certaines formes d’épilepsie chez l’enfant peuvent être associées à des troubles transitoires du langage directement en rapport avec la survenue des crises. Certains enfants épileptiques présentent des troubles du langage plus prolongés avec parfois un retard qui nécessite une aide orthophonique et près de 20% ont un retard de 2 ans dans l’apprentissage de la lecture. Des troubles de l’attention sont également souvent rapportés chez l’enfant épileptique. La recherche actuelle vise à mieux évaluer d’une part l’impact des crises, mais surtout celui des anomalies électroencéphalographiques qui surviennent entre les crises.

Enfin, les troubles de la mémoire sont très fréquemment rencontrés dans les épilepsies de l’enfant comme de l’adulte. Les déficits de la mémoire peuvent se rencontrer dans différents types d’épilepsie, mais sont particulièrement fréquents dans le contexte d’une épilepsie temporale.

 

Faire un don