PURPLE DAY 2019
Notre objectif : 600 000 € pour 600 000 patients
13 381 € déjà collectés contre l’épilepsie, merci.
114 donateurs
3%
600 000 €
Je fais un don

Comprendre l’épilepsie

Les dernières actualités

Les formes galéniques : un enjeu de l’observance

18/06/2019

On l’a dit, il faut trouver des solutions pour traiter les enfants tant qu’ils ne peuvent pas avaler de comprimés. Dans ce cas, la forme buvable (sirop, solution) répond le plus souvent aux besoins.

 

Il peut cependant s’avérer que le goût de ces solutions soit une gêne, ou bien que les doses à prendre soient très importantes. Auquel cas une proposition alterna- tive de galénique est nécessaire. Une nouvelle forme a été développée : les granulés enrobés sans goût. Elle existait depuis quelques années pour le valproate, elle existe désormais aussi pour le lévétiracétam. Ces nouvelles propositions galéniques apportent une solution aux enfants qui doivent passer à une forme solide de leur médicament mais qui ont des di icultés à avaler des comprimés qui peuvent parfois être très gros : 25% à 45% des enfants ont du mal à avaler des comprimés.

 

Recourir à une alternative telle que l’écrasement peut être compliqué et présenter des risques de sécurité d’emploi (perte de principe actif, dose administrée qui ne soit pas en totalité celle prescrite, problèmes d’interaction …).

 

En ce qui concerne les formulations galéniques, il y a encore des e orts à faire, notamment sur le nombre de prises par jour et la taille des comprimés, y compris pour les adultes… Pour plus de 10% des adultes, il est difficile d’avaler des comprimés. Les formes galéniques sous forme de granulés, développées pour les enfants sont tout aussi adaptées aux adultes.

 

Les raisons de non-observance étant multiples (âge du patient, style de vie, nombre de prises par jour, galénique, les effets secondaires des traitements …), proposer une solution la plus adaptée possible à chaque âge peut favoriser l’adhésion au traitement.